Transition Seeds 2022

Jeunes architectes, urbanistes et paysagistes pour la transition écologique
20 janvier 2022, 17:30 - 19 mai 2022, 19:00   —  
The Eco-Century Project®
— Conférences

Suite au succès public des précédents Transition Seeds, la Fondation Braillard Architectes a lancé pour sa série de conférences 2022  un appel ouvert à des projets de diplôme en architecture, paysage et urbanisme dont la philosophie, la stratégie et les propositions dessinées s’inscrivent dans le cadre de son programme de culture et recherche The Eco-Century Project (ECP).

 

PROGRAMME 2022

 

■ 20 janvier

VERS UNE NOUVELLE CONCEPTION DU PROJET DE TERRITOIRE
Critique de la planification au prisme des structures écosystémiques et sociétales du territoire

  • Marina GARLATTI, Coordinatrice de recherche – Assistante Scientifique – Architecte EPFLEPFL Lab-U – Laboratoire d’Urbanisme et HRC – Habitat Research Center

 

  • Eliott DUJARDIN, Architecte paysagiste – Aménagiste du territoire FSUAtelier Descombes Rampini Architecte et co-fondateur du collectif Affluent

À l’époque de l’effondrement de la biodiversité et d’une crise sociale qui tend à se généraliser, la question de la résilience et de la frugalité d’un territoire devient un sujet fondamental. En ce sens, l’eau élément structurant et base de réflexion territoriale projectuelle, permet de dépasser les frictions entre volonté politique et action sur le terrain pour tendre vers une conciliation entre les différentes formes de vie. La première séance de Transition Seeds associe deux échelles: l’échelle de la métropole lyonnaise et de sa structure écosystémique d’une part, et l’échelle locale de la Venoge sous l’effet des «biopouvoirs», d’autre part. Cette double intervention, examine les dimensions d’une nouvelle radicalité dans la construction d’un territoire résilient et de sa gouvernance.

Discutant

  • Frédéric ROSSANO, Paysagiste dplg, Dr. sc. ETH ZurichMaître de Conférences ENSAS 

 

■ 10 février

THE CARING METROPOLIS
Asian and European perspectives on territories in transition

  • Dana FREDHOLM, Étudiante en Master de spécialisation en urbanisme et en aménagement du territoire organisé par la faculté LOCI à UCLouvain
  • Alexis MONTI, Architecte, précédemment chez Matador, bureau d’architecture situé à Bruxelles. Aujourd’hui stagiaire chez LAB705 | Architecture, urbanisme et territoire, également à Bruxelles.

 

  • Dan NARITA, Université IUAV, Venise

Caring Metropolis, synthesizes and contrasts two responses to environmental, health and social crises. Resisting an overconsumption of natural resources, the two approaches represent new paradigms for sustainable territorial strategies. The first presentation addresses the emergence of local communities that deal with regeneration of the territory and the care of vulnerable people in times of crises. The second presentation proposes micro-economic livelihood strategies as a foundation for environmental and community healing.

Discutant:
info à venir

 

■ 17 mars

HABITER L’URGENCE DURABLEMENT
Contrainte temporelle de l’urgence vs Besoin de pérennité de l’habitat

  • Kimberlyne NGUYEN, Architecte EPF chez Boegli Kramp architekten

 

  • Paul WANG, Architecte EPF chez Clavien & Associés, Assistant scientifique LAPIS, EPFL

Les changements climatiques nous confrontent à des bouleversements systémiques et des déplacements de populations imminents. Dans le temps long de ces urgences, il faut songer à la permanence des solutions immédiates. La précarité inhérente nous force à se projeter dans plusieurs échelles de temps, pour tendre vers un idéal inatteignable au temps zéro. Les deux projets proposent de nouvelles formes d’habiter, moins définies et formelles; deux approches complémentaires: peupler un lieu délaissé et relocaliser un peuple délaissé.

Discutant:
info à venir

 

■ 21 avril

DE L’INFLUENCE MÉTROPOLITAINE AU DYNAMIQUES LOCALES
Nouvelles ruralités transfrontalières

  • Carlos AGUILAR, Architecte, École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy
  • Marie-Aline LAMOUREUX, Architecte, École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy
  • Florian ROYER, Architecte, École Nationale Supérieure d’Architecture de Nancy

 

  • Valorys TAVERDET, Architecte, École Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles

Dans le Grand Est, comme dans beaucoup d’autres régions, la pression économique et démographique des métropoles se répercute sur les territoires périurbains et ruraux. Les petites communes sous influence sont alors vivement touchées par la mutation de leur tissu bâti et de leur mode de vie. L’étalement de l’urbain sur les terres arables, les pratiques agricoles intensives, la désertification des centres-bourgs, la perte de sociabilité et les déplacements pendulaires toujours plus grands sont autant de symptômes soulignant l’assujettissement aux pôles métropolitains. Somme toute, les projets visent la spatialisation de démarches paysagères, architecturales et urbaines au service de la transition écologique de ces territoires sous influence. 

Discutant:

  • Pierre JANIN, Architecte DPLG – Master 2 Architecture et philosophie. Dirigeant de l’agence Fabriques Architectures Paysage

 

■ 19 mai

VIVRE ET MOURIR EN ÉQUITÉ
Vers des nouvelles utopies écologiques pour une reconnexion des systèmes du vivant

  • Océane PERRONE, Architecte urbaniste EPF, Mineur interdisciplinaire IDEAS

 

  • Daniela LOPES, Architecte EPF / AFF Architekten

La transition engage une prise de conscience de l’inclusion de l’être humain dans la biodiversité. Sur le territoire nous devons cohabiter avec les non-humains et dans la mort nous les rejoignons par l’organique. À travers deux projets utopiques basés sur la réalité de l’impasse des milieux métropolitains génevois et berlinois, ces deux scénarios proposent des imaginaires régénérateurs afin de reconnecter les êtres-vivants dans les cycles de la vie et de la mort.

Discutant:
info à venir